Tout juste débarqués des Etats-Unis, les élastiques Rainbow Loom créent un engouement sans précédent chez les enfants et les créatives. Pas chers, faciles à reproduire grâce aux instructions en vidéos, ils permettent de faire plein de modèles différents. Retour sur un phénomène mondial.

Quelle maman n’a pas eu cette année, en cadeau de fête des mères, son bracelet Rainbow Loom ? En quelques semaines, ces petits élastiques de couleurs se sont répandus comme une traînée de poudre. Ils ont envahit les cours de récré, colonisés les poignets des enfants, filles et garçons confondus.

zoom-loomDès le mois de mars, nous vous expliquions en vidéo les rudiments de cette nouvelle technique créative. Le principe est simple : ces petits élastiques sont assemblés les uns dans les autres grâce à un petit crochet et un métier à tisser (loom). On peut ainsi réaliser des chaînes variées à porter ensuite au poignet, à la cheville et même en bague. Les enfants les plus fans en font même des cordes à sauter !

La chaîne de base, dite « simple » peut se tripler pour former un bracelet plus large, dit « triple simple ». On peut également les positionner pour former une échelle, ou les placer en quinconce dans une forme zig zag. La fleur est aussi un motif qu’on retrouve dans différents modèles. Sur Prima.fr, vous découvrirez ainsi de nombreuses instructions en vidéo pour réaliser ces bracelets du premier coup !

Vidéo ci dessous, cliquez :

http://www.prima.fr/mode-beaute/comment-faire-un-bracelet-rainbow-loom/7938270/

emilie-rainbowloomNotre spécialiste, Emilie, a 12 ans. Elle a découvert le Rainbow Loom aux Etats-Unis avec sa petite famille. Originaire de Quimper, la famille Laurençon a tellement aimé les Rainbow Loom qu’ils les ont rapporté dans leurs valises. Depuis, ils les importent avec succès en France via RainbowLoomCreative.fr.